LE LABORATOIRE DE RECHERCHES MINÉRALES

Mineral research laboratory

 

J’œuvre à la re-création de pierres précieuses.

Je conçois des «pâtes d’émaux», récupère des poussières d’étoiles.

Mon univers minéral réveille nos désirs d’alchimistes. Je vous embarque dans un périple géologique précieux et poétique.

 

Je me réapproprie les procédés céramiques pour élaborer des corps qui n’existent pas à l’état naturel. Pour concevoir un émail, un céramiste joue avec les atomes; il dispose de matières minérales en poudre.

Je connais la structure chimique de chacune d’elles, ce qui me permet de « composer ». Je sors du four des corps chimiquement identiques aux pierres naturelles, mais minéralogiquement très différentes. Je tente de créée de l’émail sans support pour obtenir ce que j’appelle la pâte d’émail : matière entre tension et délicatesse minérale.

 

 

I aim to recreate gemstones.

I create « enamel pastes », I collect stardust.

My mineral universe stirs up our alchemist dreams. Follow me in my geological experience, a precious and poetic journey. I reuse ceramics processes to create matters that do not exist naturally.

 

To produce enamel, a ceramist, owning powdered minerals, is playing with atoms. I know the chemical structure of every single powder in my studio, and I am then able to compose « stones » which will be chemically identical to natural stones when they come out of the kiln, but very different from the original mineral.

I aim to create enamel that can stand on its own, without being on a base, this is what I call enamel paste: a mineral substance that is between tension and fragility.

 

 

 

BRIQUE (en pierre) PRECIEUSE

 

Brique en pierre précieuse synthétique, la Tanzanite Ca2Al3(SiO4)3(OH),

chimiquement reconstituée à Lille, taillée et polie à Strasbourg.

Socle tourné, en grès émaillé recouvert de feuilles d'or.

mars 2017

 

L’homme a créé la brique pour substituer la pierre.

J’oeuvre moi-même à la re-création de pierres, mais précieuses.

On me demande de célébrer la brique, c’est donc naturellement que je lui offre un trophée dont la brique est en pierre précieuse, une tanzanite.

 

Je me réapproprie et j'accélère le processus naturel de création des minéraux pour récréer chimiquement des pierres précieuses.

Il existe 118 sortes d'atomes.

Ces atomes s'unissent pour créer ensemble des structures chimiques viables et stables.

Leurs différentes associations créent l'ensemble des roches qui nous entoure.

Ces rencontres atomiques se font sous terre, à des milliers de kilomètres sous nos pieds, sous de très hautes températures et pressions. Les conditions de leurs rencontres détermineront la nature de la roche: du granite, du marbre, du diamant, du rubis.

 

Dans mon atelier de céramiste, je possède des dizaines de minéraux en poudre.

Je connais la structure chimique de chacune d’elles, ce qui me permet de « composer ».

J’arrange alors, très précisément une rencontre entre atomes pour reproduire une structure chimique naturelle. Je cuis le mélange obtenu à 1280°C dans un four à céramique, pendant 8h.

Je sors du four des granites, des turquoises, chimiquement identiques aux pierres naturelles, minéralogiquement très différentes, faute de temps et de pression.que (en pierre) précieuse.

 

© 2016 Lana Ruellan. All rights reserved