Protocole 0.0

2015

ÉMAUX SUR PORCELAINE

enamels, china clay

 

Protocole 1.0

2015

RECOMPOSITION CHIMIQUE DE MINÉRAUX - numéros 40 à 54

Chemical recomposition of minerals - numbers 40 to 54

 

Je me réapproprie et j’accélère le processus naturel de création des minéraux.

Dans la nature, des molécules se rencontrent, à des milliers de kilomètres sous nos pieds. Elles créent ensemble des structures chimiques viables et stables. Elles traversent alors, de très hautes pressions et températures pour créer un minéral. Une roche que nous retrouvons sous nos baskets, sur nos bijoux…

Dans mon atelier de céramiste, je possède des dizaines de minéraux en poudre. Je connais la structure chimique de chacune d’elles, ce qui me permet de « composer ». J’arrange alors, très précisément une rencontre entre molécules pour reproduire une structure chimique naturelle. Je cuis le mélange obtenu à 1280°C dans un four à céramique, pendant 8h.

Je sors du four des granites, des turquoises, chimiquement identiques aux pierres naturelles, minéralogiquement très différentes, faute de temps et de pression.

L’émotion s’invite alors par l’imagination.

 

I reproduce and accelerate the natural process that causes the creation of minerals. Several thousands of miles beneath us, under our feet, molecules assemble, creating viable and stable chemical structures. These structures then go through very high pressure and High temperatures to create a mineral, it could become a rock you might step on, a gem on a piece of jewelry.

In my ceramics studio I have dozens of different minerals in powder form, it is the base I work from. I know the chemical structure of every single one, which allows me to create my own compositions. First of all I arrange very precisely a combination of molecules in an attempt to reproduce a natural chemical structure, I fire the resulting mix in a ceramics kiln at the temperature of 1280°C for 8 hours. The outcome: granits, turquoises, chemically identical to natural gemstones, but very different from the original mineral because of the lack of time and pressure. Imagination then introduces emotion.

 

Protocole 1.1

2015

TESTS COMPORTEMENTAUX - numéros 55 à 71

Abilities Tests - numbers 55 to 71

 

Tests des capacités physiques des minéraux recomposés dans le four à céramique.

Testing the physical abilities of minerals recomposed in a ceramics kiln.

 

Protocole 1.2

2015

BLOCS ROCHEUX - numéros 72 à 75

Stones - numbers 72 to 75

 

 

 

 

1 - 18315.6

2 - 18215.2

3 - 4

4 - 19315.2

5 - tanzanite + colbalt

6 - 3

7 - granite + colbalt

8 - 19315.4

9 - 18315.4

10 - 18315.8

11 - Δ 21

12 - 23315.1

13 - tanzanite

14 - Δ 21

15 - Fe 1% Zn 24% Si 86%

16 - 5

17 - 19315.7

18 - 18315.1

19 - 18315.5

20 - 6

21 - granite + nickel

22 - 19315.6

23 - 19315.1

24 - 19315.5

25 - granite + rutile

26 - 7

27 - 18315.7

28 - Δ 21 N14 + 4% fer

29 - 8

30 - 18315. 3

31 - 8 gaz

32 - granite + wollastonite

33 - Δ 21 + jaune

34 - 9

35 - ?

36 - 2

37 - 1

38 - 19315.3

39 - 19315.8

 

40 - schrol

41 - elbaïte

42 - granite + rutile

43 - turquoise

44 - kyanite

45 - olivine

46 - basalte

47 - granite

48 - tanzanite + rutile

49 - hemimorphite

50 - faïence

51 - dioptase

52 - granite + cobalt

53 - tanzanite

54 - benitoïte

55 - granite gaz

56 - CT1

57 - granite électrique

 

58 - cône coulé faïence

59 - cône coulé granite

60 - trio granitique électrique

61 -trio granitique électrique

62 - granite gaz

63 - turquoise

64 - tanzanite

65 - granite

66 - granite

67 - 27215.D granite

68 - 27215.F terre grise

69 - 27215.G CT1

70 - 27215.C tanzanite

71 - 27215. E faïence pot

72 - faïence

73 - tanzanite

74 - turquoise

75 - granite

 

 

Protocole 1.3

2015

MODÈLE GRANITIQUE - numéros 169 à 568

Chemical recomposition of granit - numbers 169 to 568

dans le désordre

27415.A à 27415.CB

28415.A à 28415.EC

29415.A à 29415.FE

30415.A à 30415.CA

 

Protocole 1.4

2015

CRÉATION DE BIJOUX dessinés avec Armelle LE BIHAN

Jewelry designed with Armelle Le Bihan

Métaux et pierres reconstituées chimiquement.

Traditionnellement le bijou se construit autour d’une ou plusieurs pierres. Le processus est ici inversé. Le minéral grandit et épouse le serti métallique.

Six de ces bijoux ont pris place, pour un an, dans la mine d’argent de Sainte-Marie-Aux-Mines.

 

Metaux and chemical recomposition of minstand.

Traditionally jewelry is created around one or more stones. Here the process is reversed: the mineral grows and fuses with the metal structure.

 

© 2016 Lana Ruellan. All rights reserved